dahira mouttahabbiina fillaahi
  دائرة المتحابّين في الله
Dahira Moutahabbiina Fillaahi - Communauté de ceux qui s'aiment en Allah
Vous êtes ici : Accueil > Evènements > Le ramadan > La fête de la rupture du jeûne

La fête de la rupture du jeûne (Aïd al Fitr ou Korité)

  • L'Aïd al Fitr ou Korité est (après l'Aïd al Adha ou Tabaski) la deuxième fête islamique. Elle a été prescrite durant la première année de l'Hégire du Prophète (PSL). Elle a la valeur d'une sounna renforcée (mouakkada) selon la majorité des oulémas. Le Prophète (PSL) lui accordait beaucoup d'importance et ordonnait aux hommes et aux femmes (même celles en période de règles) de sortir pour cette prière en vue de profiter des grâces qu'Allah répand sur la Umma en ce jour sacré.


  • Il est recommandé de se laver (bain rituel), de se parfumer et de porter ses plus beaux habits le jour de la Fête. En outre, il est interdit de jeûner en ce jour béni et recommandé de manger quelque chose avant de se rendre au lieu de prière.


  • La prière en deux rakas se déroule comme suit :

    • la prière commence directement sans likhâm (appel fait juste avant la prière) ;


    • 1ère raka : 1 kabarou armal (en levant la main jusqu'à hauteur du visage) suivi de 6 kabar simples (en faisant un signe des deux mains par le bas), puis réciter la fatiha et la sourate Al-ahlaa et continuer normalement comme pour l'accomplissement de toute raka ;


    • 2ème raka : faire, en plus du kabar qui accompagne le retour à la situation debout, cinq autres kabar simples (toujours en faisant un signe des deux mains par le bas) puis réciter la fatiha et la sourate Achams ou une sourate équivalente et continuer la prière comme pour toute autre prière.


    • A la fin de la prière, l'Imam prononce un sermon en deux parties.

Extraits traduits des enseignements en arabe et en wolof, sur l'islam et la tariqa tidjaniya, du guide spirituel Serigne El Hadj Madior CISSE, responsable de la dahira Moutahabina Fillahi et disciple de Khalifa Ababacar SY (RTA).