dahira mouttahabbiina fillaahi
  دائرة المتحابّين في الله
Dahira Moutahabbiina Fillaahi - Communauté de ceux qui s'aiment en Allah
Vous êtes ici : Accueil > Documentation > Le ramadan > Obligation de jeûner le mois béni de Ramadan

L'obligation de jeûner le mois béni de Ramadan

Pour mieux comprendre la portée de cette obligation, le Coran met l'accent sur le contenu de cette obligation (1) et sur sa finalité (2).

  1. Le contenu de l'obligation de jeûne


  2. Le caractère obligatoire du jeûne est explicite : « Ô les croyants ! On vous a precrit as-Siyam (le jeûne) comme on l'a prescrit à ceux qui vous ont précédés » ; « Donc quiconque d'entre vous est présent en ce mois, qu'il jeûne ! ». Le jeûne est un acte d'adoration qui a été rendu obligatoire la deuxième année de l'Hégire à l'occasion du mois lunaire de Chaabane (le mois précédent le mois de Ramadan). Le Coran nous renseigne également que cette forme d'adoration a été rendue obligatoire aux peuples qui nous ont précédés et selon des procédés différents. Le message s'adresse particulièrement aux croyants. Cette manière d'appeler les serviteurs du Seigneur par leur qualificatif (la foi) est de nature à les exhorter à faire davantage pour mériter cet honneur qui vient d'Allah en se conformant à Ses prescriptions en lui rendant grâces. Le jeûne est obligatoire « pendant un nombre déterminé de jours. (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour l'humanité, et preuves claires de la bonne direction et du discernement ». Il s'agit d'un nombre de jours que l'on peut compter facilement, tout juste un mois. Un mois exceptionnellement béni et sacré à l'occasion duquel le Saint Coran a été révélé mais aussi plusieurs Saintes Ecritures. Wâ-ila Ibn Asfah a rapporté ces propos du Prophète Mouhamed (PSL) : « les Feuilles d'Abraham ont été révélées le 1er jour du mois de Ramadan, la Thôra après le 6ème jour du mois de Ramadan, l'Evangile après le 13ème jour du mois de Ramadan et le Coran après le 24ème du mois de Ramadan ». Le mois de Ramadan est en outre un mois qui renferme en son sein La Nuit du Destin, la nuit glorieuse où le Coran fut révélé pour la première fois, une nuit nous dit le Coran « meilleure que mille mois. Durant celle-ci , descendent les Anges ainsi que l'Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu'à l'aube » (Sourate Al Qadr, versets 1 à 5).

  3. La finalité du jeûne

    Un acte d'adoration d'une telle ampleur dans un contexte aussi exceptionnel ne peut avoir qu'une finalité essentielle dans la vie religieuse et spirituelle du croyant. « ... Ainsi atteindrez-vous la piété » ; « ... afin que vous proclamiez la grandeur d'Allah pour vous avoir guidé, afin que vous soyez reconnaissants. » (Sourate Al Baqarah (La vache), versets 183 et 185).

    Cette finalité se manifeste d'abord et principalement dans la piété qui constitue l'état spirituel de crainte dans lequel le croyant se conforme aux prescriptions d'Allah et s'éloigne de Ses interdits et par conséquent, devient digne de Sa Miséricorde et de Sa Satisfaction. Le jeûne est la clé de la vertu, « le bouclier protecteur contre le mal » selon le Prophète (PSL) en ce sens qu'il protège le croyant contre les pêchés, le châtiment du Jour Dernier, les maladies liées à l'excès de consommation. Cela s'explique en raison de l'abstinence mais également du fait que durant le Ramadan Satan est ligoté selon le hadith du Prophète Mouhamed (PSL).

    Elle se manifeste ensuite dans la soumission à Allah par la proclamation de Sa Grandeur pour nous avoir guidés dans le Droit Chemin de l'islam en général et en particulier vers cette source extraordinaire de vertu, de félicité et de grâces qu'est le Ramadan « au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour l'humanité et preuves claires de la bonne direction et du discernement » (Sourate Al Baqarah (La vache), verset 185).

    Elle se manifeste enfin dans la reconnaissance à Allah, laquelle trouve toute sa signification lorsqu'elle émane d'un croyant pieux et soumis devant la Toute Puissance divine, lorsqu'elle est exprimée par un croyant qui jouit des bienfaits de Son Seigneur dans le respect de Ses prescriptions.

Extraits traduits des enseignements en arabe et en wolof, sur l'islam et la tariqa tidjaniya, du guide spirituel Serigne El Hadj Madior CISSE, responsable de la dahira Moutahabina Fillahi et disciple de Khalifa Ababacar SY (RTA).