dahira mouttahabbiina fillaahi
  دائرة المتحابّين في الله
Dahira Moutahabbiina Fillaahi - Communauté de ceux qui s'aiment en Allah
Vous êtes ici : Accueil > Evènements > Le ramadan > La piété : source de garantie pour le croyant

La piété est une source de garantie pour le croyant

Dire que la piété est une source de garantie pour le croyant revient à affirmer que le pieux accède incontestablement à certains privilèges dont les plus importants sont :

  • Vivre dans la proximité d'Allah

Par la piété, le croyant vit dans la proximité d'Allah dont il sent et vit la Présence en tous temps et lieux. Privilège ne peut être plus grand. Cette assurance découle du Coran lui-même qui révèle qu'Allah est proche des pieux : « Et craignez Allah et sachez qu'Allah est avec les pieux » (Sourate Al-Baqarah, verset 194) et qu'Il les aime : « quiconque remplit sa promesse et craint Allah...Allah aime les pieux » (Sourate Al-imran, verset 76). De cette proximité et de cet amour d'essence divine, découlent une vraie noblesse : « Le plus noble d'entre vous au regard d'Allah est le plus pieux » (Sourate Al-Hujurat, verset 13) et une vraie connaissance au profit du croyant : « Et craignez Allah. Alors Allah vous enseigne et Allah est Omniscient » (Sourate Al Baqarah, verset 282). Ces titres de noblesse l'habilitent ainsi à distinguer le bien du mal, le bon du mauvais, le droit chemin de l'égarement et le rend digne de la Misériciorde et des Grâces du Seigneur : « Ô vous qui croyez : Si vous craignez Allah, Il vous accordera la faculté de discerner (entre le bien et le mal), vous effacera vos méfaits et vous pardonnera. Et Allah est le détenteur de l'énorme grâce » (Sourate Al-anfal, verset 29).

  • Etre à l'abri des problèmes matériels

La piété est une source de richesse et de baraka. Le pieux est par conséquent à l'abri des problèmes matériels car ses qualités et ses privilèges lui font bénéficier des richesses qu'Allah répand sur ses créatures. Le Coran nous enseigne que le défaut de piété peut être une source de pauvreté : « Si les habitants des cités avaient cru et avaient été pieux, Nous leur aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre » (Sourate Al-a'raf, verset 96). A contrario, la piété ouvre les portes de la richesse licite et sa survenance surprend son bénéficiaire pour le convaincre qu'elle lui vient d'Allah : « Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable et lui accordera Ses dons par des moyens sur lesquels il ne comptait pas » (Sourate At-Talaq, versets 2 et 3). En d'autres termes, par la piété, les problèmes matériels sont facilités, les péchés pardonnés et les bonnes oeuvres récompensées : « Quiconque craint Allah, Il lui facilite les choses. Quiconque craint Allah, il lui efface ses fautes et lui accorde une grosse récompense » (Sourate At-Talaq, versets 4 et 5).

  • Etre digne du salut

Le message d'Allah clair : « Allah n'accepte que de la part des pieux » (Sourate Al-Maidah, verset 27). Seuls les actes de dévotion pieusement accomplis sont exaucés par Allah. C'est dire que sans piété point de salut. La piété constitue la clé de la miséricorde et du pardon : « Si vous vous réconciliez et vous êtes pieux, alors Allah est certes Pardonneur et Miséricordieux » (Sourate An-Nisa, verset 129), la source de toute récompense divine : « Et s'ils croyaient et vivaient en piété, une récompense de la part d'Allah serait certes meilleure. Si seulement ils savaient » (Sourate Al Baqarah, verset 103). Et c'est elle encore qui permet d'échapper au châtiment divin : « Et Allah sauvera ceux qui ont été pieux en leur faisant gagner leur place au Paradis. Nul ne les touchera et ils ne seront point affligés » (Sourate Az-zoumar, verset 61).

Méditons tous ensemble ce verset du Coran qui résume l'essence de la piété : « La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu'amour qu'on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent de l'aide et pour délier les jougs (affranchir les esclaves et prisonniers de guerre), d'accomplir la Salaat et la Zakat. Et ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu'ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux » (Sourate Al-Baqarah, verset 177).

Craignons alors Allah en public comme en privé car rien de ce que nous faisons ne Lui échappe ; observons les prescriptions du Saint Coran, soyons satisfaits de ce qu'Il nous a accordé quel qu'en soit l'importance et préparons nous quotidiennement pour le jour où nous quitterons ce monde et ce, en respectant Ses injonctions et en nous éloignant de Ses interdits. Voilà le comportement de celui qui aspire à l'amour d'Allah, à sa Satisfaction et à la Félicité.

Qu'Allah fasse que nous soyons parmi les pieux ! Amîne.

Extraits traduits des enseignements en arabe et en wolof, sur l'islam et la tariqa tidjaniya, du guide spirituel Serigne El Hadj Madior CISSE, responsable de la dahira Moutahabina Fillahi et disciple de Khalifa Ababacar SY (RTA).